« Va chercher des chaises, chéri… »

En images,Les spectacles,Photos,Quintet 5 novembre 2013 12 h 11 min

 

 

 

 

 

 

Extrait de Les chaises, Eugène Ionesco.

 Dès l’arrivée du public dans l’étroite et chaleureuse salle des Cariatides, une rumeur enfla : il n’y aura pas assez de place pour tout le monde ! Car oui, les bons spectacles d’impro voient leur public se multiplier sans que les murs des salles de spectacle qui les accueillent n’aient la correction de s’écarter. En résonance comme toujours avec ses spectateurs, la troupe du Kremlimpro digéra cet état de fait pour saupoudrer chacune des histoires qu’elle inventa ce soir-là de quelques vérités universelles, à savoir : plus tu arrives tôt, mieux t’es assis! Désolé, les mots sont durs mais ce monde est une jungle.

Dès la première impro, la famille idéale se fait animale. La meute de mamie Clémence n’a d’autre ambition que de pousser sa vieille carcasse du strapontin qu’elle occupe encore dans le grand train de la vie, non sans avoir au préalable essoré ses comptes en banque. Puis nous assistons à un jeu de chaises musicales où le baron Jim de Montignac, aidé de son valet Romain, cherche parmi trois prétendantes sa future baronne et opte pour la plus nue.

Vous pensiez que l’institution familiale ne pouvait pas être plus mise à mal, c’est que vous n’avez pas vu le cœur de ce couple de chercheurs d’or en quête de Spa, noircir, corrompu par la précieuse pépite. Tintin lui-même voit sa relation avec Milou prendre un tour surprenant et préfère fuir l’amitié assourdissante de la Castafiore dans sa fusée habituelle. En Haute-Savoie rien de nouveau… Les étrangers toujours sur le siège éjectable du corps social, servent une fois de plus de bouc émissaire et une pauvre jeune fille suisse de passage est accusée de la disparition de 628 skieurs.

En deuxième période, 4 jeunes enfants se disputent le fauteuil du plus vilain (manger son caca vaut 12 points) pour un misérable morceau de chocolat. Heureusement, le Père Bertrand viendra « sauver » l’âme du plus…enfin du moins…bref. Pedro, le dompteur de fauves, se trompe et n’empoisonne pas la bonne personne en draguant trois jeunes femmes difficiles. Dans une station d’épuration, Joëlle ira chercher son CDD au fond du trou.

Et oui les enfants ! Les places sont chères au premier rang. C’est la leçon apprise par ce touriste anglais qui, désireux de voir Paris a rencontré… les parisiens et leur solidarité légendaire. Pour finir tout de même sur une note d’espoir, le tour de montgolfière de Jim et Clémence s’acheva en chanson et en Turquie. Quelle note d’espoir me direz-vous? Pour fuir les balles des carabines ottomanes, nos deux tourtereaux s’échappèrent et rentrèrent à Poitiers en tracteur. Il y a toujours une place, un siège sur un véhicule quelconque pour rentrer et sortir de nos histoires. Il faut juste ne pas être trop à cheval sur les velours. Et il y aura toujours une place pour vous aux Cariatides les derniers mercredis du mois, aussi nombreux que vous soyez… Mais essayez d’arriver tôt quand-même….

Pascal

Repondre

required

required

optional