Pas un « S’mi » match, tabernacle!

Le centre du monde (de l’impro) était jeudi 24 mai au Kremlin-Bicêtre !  

Dans une salle surchauffée par les premières chaleurs du printemps, avec un MC au taquet et 250 personnes autour la patinoire, grosse ambiance pour recevoir nos amis Québécois de la Semi-Lustrée de Montréal !!  La « S’mi-Lustrée » a mis la barre très très haut dès les premières impros. Une première période avec des histoires politiquement pas correctes, des urnes funéraires qui n’ont pas survécues au déménagement, une analyse sanguine à la façon du Marquis de Sade qui se termine en balais classique, une soirée camping avec une tente pour 4 et… une guêêêêïïèèepe, un enfant de 37 ans-comptable-très proche de sa nouvelle mère… et un orphelin très sensible face à une potentielle mère adoptive odieuse.  Le public,pas chauvin, a plébiscité nos invités en leur donnant l’avantage des points à la mi-temps.

A la pause, une question était sur toutes les lèvres « Arriveront-ils à faire une seconde période aussi bonne ?? » Pour cela, nos « chums » ont une formule d’encouragement très efficace : « Bonne deu’yze ! »

 Et c’est reparti très fort avec les bulles d’un champagne impossible à ouvrir, un aquarium extraordinaire, une histoire à la Tennessee Williams, du très petit livre au très grand dans lequel on peut vivre des histoires, de l’absurde avec Harold Pinter, et pour finir, un festival de fautes qui a envoyé les Krems dans le décor.

Dans l’euphorie de cette deuxième mi-temps encore plus enlevée que la précédente, la fin du match se termine sur une égalité parfaite. Et pour les départager, l’arbitre demande aux 2 équipes d’échanger leurs accents.

 C’est avec un ENORME plaisir que les Kremlipro cèdent la victoire à la formidable équipe québécoise, saluant ainsi leur générosité, leur humour, leur sens du partage.

 S’il n’y avait qu’une seule histoire à retenir, ça serait celle d’une belle rencontre entre 2 ligues d’impros et leur public. Alors vivement la prochaine!

 PS : Et pour ceux qui se sont posé la question : « Pourquoi les québécois ont un carré rouge épinglé sur le coeur ? », c’est en soutien aux étudiants québécois qui manifestent à Montréal contre la hausse des droits de scolarité. ;-)

 

Repondre

required

required

optional