Les membres

La troupe 1 novembre 2011 19 h 11 min

 

Arnaud Gayral :  Passionné de solidarité et de voyage, Arnaud travaille dans le commerce équitable. Après une solide formation de Karaoké, il a rejoint Kremlimpro en 2010 pour la bonne humeur et le talent de cette troupe. Il aime les dérapages, South Park, l’antésite et les premières fois. Dans l’impro, il apprécie le coté « sans filet » de l’exercice ainsi que la générosité et l’humilité que l’on retrouve à chaque rencontre.

 

 

MemexoCarole Moisset (dite MéméXo) :  Carole a 42 ans et fait de la gestion pour l’INSERM. Après 15 ans de théâtre et 5 ans de rien… Elle est à Kremlimpro depuis 2006, cela lui a permis d’avoir beaucoup d’aventures très saines et d’autre moins comme faire l’amour en scène et sur la Seine.  Elle chante de l’opérette mais sait aussi zouker et peut, comme une rose, vous parler en prose.

Caroline Sautereau

 
 
Caroline Sautereau: Après 5 ans de théâtre et 4 ans d’impro à Montrouge, Caroline rejoint la troupe Kremlimpro en 2013. Responsable digitale le jour, elle se transforme le soir en chirurgienne ou hôtesse de l’air, en limace ou en trappeur, en nympho ou en parano…Tragédie grecque ou « à la manière de Duras », tout l’amuse !

 

 Florian Laroussinie:  Florian est un jeune instit, bien déterminé à percer dans le monde impitoyable de l’impro. Il vit avec sa femme et ses trois escargots, Scarlett Johansson, Johnny Jumper, William Blake et Tchuck Norris mais pas de temps libre. Lorsque par miracle, il parvient à en trouver, il se pose dans un coin et regarde l’herbe pousser. Après cette rencontre avec l’impro, plus rien ne sera jamais comme avant!

 

Maxime Liroille 

Maxime Liroille :  Max a commencé le théâtre avec Kremlimpro en 2008, et continue d’évoluer au sein de la compagnie. Avec le temps, il en a fait son métier, et dit rarement non à une opportunité de jouer entre Kremlimpros, ou face à d’autres troupes ! Ses péchés mignons: Shakespeare et Tchekov… à moins que cela ne soit les comédies musicales ?

 

Mitch Morin : Mitch assiste à son premier match en 2005 et très vite, le théâtre d’improvisation s’impose comme une évidence! Friand de sensations fortes et d’inattendu, il aime se balader entre les grands éclats de rire et l’émotion. Paysan picard ou toréro pré-pubère, banlieusard ou Technicien-expert en roues de secours,  il s’intéresse particulièrement au travail du personnage. Il pratique 26 accents dont 2 maîtrisés, connait 379 histoire drôles dont 4…drôles et s’il devait définir le théâtre d’impro en deux mots : ensemble.

 

Romain Voorons :  Romain a 27 ans, il est étudiant, tellement à l’ouest qu’il est passé à l’est, incorrigible nihiliste,  une tendance à la procrastination ce qui peut en énerver plus d’un :) . En un mot l’impro pour lui, c’est un peu la rencontre d’une olive noire avec une bonne bière, ça se goûte ça se regarde, ça se chante, ça se boit, ça défonce et l’état d’ivresse dont on en sort est toujours un hymne à la fête et à la convivialité!

 

 

 

 Stéphane Rouet (dit Capt’N):  Capt’N est tombé dans l’impro en 2006, depuis c’est une drogue et il n’en a jamais assez. Son envie? Faire rire au moins une personne mais il n’est pas contre une dramatique ou un bon polar. Ses partenaires de jeu peuvent compter sur lui pour les crédibiliser dans leurs histoires quelque soit l’environnement car il a un paquet de persos dans sa poche.

 

 

Sylvie Truchet : Elle fait de l’impro depuis 2001. Elle est co-fondatrice de l’association Kremlimpro et occupe depuis sa création en 2004, le poste de trésorière. Elle essaie de rester en équilibre entre sérieux et éclat de rire, entre science et conscience, art et métier, mer et montagne, Feydeau et Schopenhauer, maman et amoureuse, grande bourgeoise et petite pétasse. Jusque là, ça tient !!!

 

2 Commentaires

Repondre

required

required

optional